Abonnez-vous à notre Blog

Consultants freelance ou issus de grand cabinet : que doivent choisir les entreprises ?

Catégorie :
Date de publication :
octobre 18, 2021
Temps de lecture :
9 minutes
Leo
Rédacteur expérimenté et bon vivant qui aime se faire plaisir au restaurant mais le regrette après.

Le fait de demander conseil est vieux de plusieurs milliers d’années. Mais l’industrie du conseil telle que nous la connaissons aujourd’hui n’a pas existé avant le début du 20e siècle.

Cependant, à l’époque, seule une poignée d’entreprises pouvait avoir accès aux conseils d’experts. Les autres devaient prendre leurs propres décisions. Mais, heureusement, ce n’est plus le cas aujourd’hui.

L'avènement des entreprises de conseil indépendantes a bouleversé le secteur du conseil et les meilleurs consultants sont plus que jamais accessibles.

Alors, faut-il embaucher un consultant freelance ou laisser un grand cabinet de conseil s’occuper de votre projet ? Dans cet article, nous allons comparer les deux et discuter de l’option la plus avantageuse.

Comprendre les catégories de cabinets de conseil

Quelle est la première chose qui vous vient à l’esprit lorsque vous entendez le terme « cabinet de conseil » ? Peut-être un bureau ultramoderne dans un gratte-ciel ou un groupe d’employés très intelligents, au look affûté dans leurs costumes coûteux ? Ou bien encore des noms comme McKinsey et BCG ?

C’est un peu plus compliqué que cela. Pour simplifier les choses, discutons des différents niveaux de cabinets de conseil.

  • Top 3 : McKinsey & Company, Bain & Company, Boston Consulting Group (BCG) sont les principaux acteurs du secteur du conseil. Ces sociétés sont des noms connus dans le secteur depuis des décennies et sont également appelées collectivement MBB.
  • Big 4 : Deloitte, PwC, KPMG, Ernst & Young sont souvent appelés les « Big 4 ». Ce sont les quatre plus grands cabinets d’expertise comptable des États-Unis et, ensemble, ils sont présents dans des dizaines de pays.
  • Second Tier : Il s’agit du reste des cabinets de conseil qui ne sont pas inclus dans ceux mentionnés précédemment. Certains d’entre eux, comme Accenture et Oliver Wyman, ont effectivement la capacité de rivaliser avec les gros poissons. Mais d’autres cabinets plus petits sont également inclus dans cette catégorie.

Maintenant que nous avons discuté des trois niveaux de sociétés de conseil, parlons du quatrième type : le conseil indépendant.

« Notre succès en tant que consultants dépendra de la justesse des conseils que nous donnons et de notre capacité à convaincre les personnes en charge qu’ils sont bons. Andrew » Thomas

L’essor des freelances qui gèrent leur propre entreprise de conseil indépendante

De nombreux consultants abandonnent le mode de vie des entreprises pour se tourner vers le travail en freelance. Ce sont les professionnels qui ont appris leur métier et sont confiants qu’ils peuvent se débrouiller seuls, entre autres choses.

  • Flexibilité : Plusieurs enquêtes ont révélé que la main-d’œuvre moderne veut de la flexibilité et la pandémie a fait prendre conscience à plus de gens que la flexibilité est bien meilleure que d’avoir un temps de travail rigide.
  • Disruption dans le secteur du conseil : Le conseil en freelance, un terme peu utilisé par le passé, devient peu à peu la norme. Des consultants ayant des années d’expérience en entreprise peuvent désormais gérer seuls leur propre activité de conseil indépendante.
  • Les entreprises veulent les meilleurs talents (indépendamment du lieu) : Une entreprise en Suède peut embaucher un consultant de Londres s’il est mieux adapté au poste. Les entreprises de conseil indépendantes ont ainsi pu trouver plus facilement de nouveaux clients dans le monde entier.
  • La technologie a rendu le freelancing plus facile que jamais : Un freelance peut créer son site web de conseil indépendant, le commercialiser par différents canaux et attirer des clients de tous les secteurs, pays et milieux. Cette opportunité n’existait pas il y a quelques années.

Freelance et cabinets de conseil

Maintenant que vous comprenez les différents niveaux de cabinets de conseil et les entreprises de conseil indépendantes, il est temps de lancer la compétition : freelance vs cabinets de conseil.

Certains des meilleurs consultants au monde travaillent pour les cabinets du « Top 3 ». Et les consultants qui travaillent pour les « Big 4 » sont également une force sur laquelle on peut compter. Certains des esprits les plus brillants de la planète sont les employés de ces cabinets de conseil renommés. Ces cabinets de conseil de premier plan existent depuis le 20e siècle et génèrent des milliards de dollars de revenus.

, Consultants freelance ou issus de grand cabinet : que doivent choisir les entreprises ?

Mais…

Et si…

Votre problème ne pouvait être résolu qu’en engageant un consultant freelance au lieu de partir pour un cabinet de conseil (quel que soit son niveau) ? Comme mentionné précédemment, de nombreux consultants qui ont travaillé pour le Top 3 et les Big 4 sont maintenant disponibles sur le marché en tant que freelance. Si vous êtes actif sur LinkedIn, vous pouvez même trouver tant de profils de consultants indépendants avec des titres tels que « Ex-McKinsey » ou « Ex-BCG ».

Voici quelques autres avantages de l’embauche de consultants freelance :

  • Création de relations : Contrairement aux grandes entreprises qui ont déjà une image de marque bien établie, les freelances doivent travailler dur pour construire une marque. Ils sont généralement très motivés et prêts à donner le meilleur d’eux-mêmes pour prouver leur talent. Cette attitude pourrait vous être très utile en tant que propriétaire d’entreprise.
  • La possibilité de choisir : Si vous travaillez avec des sociétés de conseil traditionnelles, elles attribueront généralement votre projet à un consultant que vous n’avez jamais rencontré. Mais lorsque vous engagez des consultants indépendants, vous avez la possibilité de parcourir les profils de nombreux consultants et de choisir celui qui vous plaît.
  • Abordable : Vous pouvez négocier la structure des honoraires avec un consultant freelance avant de signer tout contrat. Qu’il s’agisse de frais uniques ou d’un taux horaire, vous trouverez probablement leurs frais très raisonnables pour le service qu’ils offrent.

Tous ces avantages rendent une chose claire : entre les freelances et les cabinets, l’embauche de consultants freelance est une bien meilleure option pour les petites et moyennes entreprises.

Comment trouver des consultants freelance qui en valent la peine ?

Trouver un consultant freelance n’est pas très difficile à notre époque. Cependant, vous ne devriez embaucher que ceux qui ont de fortes chances de valoir le coup : ceux qui ont déjà travaillé pour des entreprises de premier plan.

Alors, comment trouvez les meilleurs freelances ?

Vous pouvez contacter une plateforme de consulting en ligne réputée qui compte des consultants exceptionnels dans son vivier de talents, comme Consultport.

Ici, chez Consultport, nous avons plus de 3 500 consultants très expérimentés dans notre réseau. De nombreux consultants de notre pool ont travaillé pour des cabinets du « Top 3 » et du « Big 4 » !

Cela signifie que vous pouvez trier sur le volet et embaucher des consultants qui ont déjà les connaissances et les compétences des consultants qui travaillent dans les meilleurs cabinets de conseil.

Vous pouvez également éviter les files d’attente et les accords compliqués qui viennent lorsque vous vous inscrivez auprès des grandes entreprises.

Notre processus est très simple. Il suffit de nous contacter, d’énoncer vos besoins, et nous vous enverrons les profils de consultants indépendants dont les compétences correspondent à la description du poste. Nous nous occuperons de la paperasse, afin que vous puissiez vous concentrer sur d’autres choses importantes.

Prenez contact dès maintenant et nous serons heureux de vous trouver un consultant freelance motivé, talentueux et qui a travaillé avec des cabinets de conseil et/ou entreprise