Abonnez-vous à notre Blog

Les 7 (ou 8) habitudes de Covey : la recette à succès des meilleurs consultants

Catégorie :
Date de publication :
octobre 18, 2021
Temps de lecture :
13 minutes
Lynn
Lynn tire ses opinions et ses connaissances du monde des affaires de sa longue expérience de consultante en management ainsi que des ses rôles d'épouse, de mère et de grand-mère.

Il est incroyable que lorsque nous entendons le mot « habitudes » associé au succès ou à l’efficacité, nous pensions immédiatement à Steven Covey et aux 7 habitudes des gens efficaces. Un seul livre, écrit il y a plus de trente ans, a ajouté du sens à notre vocabulaire et a façonné notre façon de penser et de nous comporter. À moins que…

Peut-être suis-je cynique, mais les personnes n’ayant jamais lu un mot de Covey semblent toujours être les auteurs de tous ces articles et livres sur les habitudes des personnes qui réussissent, que ce soit des étudiants, leaders, entrepreneurs, consultants, équipes, conseillers financiers, j’en passe et des meilleurs. Ils vous donneront toujours de grandes citations, sans jamais avoir compris l’essence des principes que voulait démontrer Covey.

Peut-être est-ce parce que nous avons banalisé la notion de succès ? On l’assimile aujourd’hui au nombre de followers que vous avez sur les réseaux sociaux ou à la taille de votre salaire. Ou peut-être croyons-nous qu’un article sur les comportements se traduira en quelque sorte par une victoire ? Pourtant, les personnes qui réussissent vraiment savent que le succès consiste à atteindre des objectifs qui ont du sens pour elles. Il résulte de la persistance, du travail acharné, de la loyauté et de l’intégrité, de la qualité et de l’apprentissage à partir des échecs.

Comment tout cela s’applique-t-il aux consultants qui réussissent ? Et est-ce important ?

À mon avis, une leçon importante de Covey pour les consultants est que si vous voulez réussir avec les autres, vous devez d’abord réussir avec vous-même. Il y a une exigence de maturité, passer de la dépendance à l’indépendance, l’interdépendance, puis à l’auto-renouvellement. Et il y a des habitudes à acquérir et à appliquer à chaque étape.

De la dépendance à l’indépendance pour les consultants

La dépendance signifie que vous avez besoin des autres pour vous procurer ce que vous recherchez. Les autres sont donc également à blâmer pour tout sentiment d’insécurité que vous pouvez avoir ou toute privation que vous pouvez ressentir. L’indépendance consiste à dépasser ce besoin pour aller vers la maîtrise de soi et la dépendance à l’égard de soi-même.

C’est l’essence de ce qu’est l’habitude : l’intersection des connaissances (quoi faire), des compétences (comment faire) et du désir (vouloir faire). Les habitudes, qu’elles soient bonnes ou mauvaises, dépendent de vos choix concernant ce que vous êtes prêt à apprendre et à faire.

Les trois premières habitudes de Covey vous aident à atteindre l’indépendance et la maîtrise de soi.

Habitude 1 : Être proactif

Être proactif signifie assumer la responsabilité de nos réponses face à ce qui nous arrive. Nous ne sommes pas les victimes de nos circonstances. Nous sommes là où nous sommes en raison des décisions prises dans le passé et des décisions que nous choisissons de prendre maintenant.

Par exemple, si vous avez choisi d’être consultant indépendant, c’est à vous de faire en sorte que cela fonctionne.

Habitude 2 : Commencer avec le but en tête

Le focus est une habitude importante d’une personne qui réussit. Savoir ce que vous voulez atteindre est essentiel pour un consultant. Cela devrait aller au-delà des étapes de votre plan de projet pour atteindre des objectifs tels que le développement de la confiance, l’autonomisation des membres de l’équipe et l’obtention de résultats positifs pour le client.

Espérons que le résultat pour vous sera de nouvelles affaires, soit avec ce client, soit par le biais d’une recommandation. Cependant, si vous commencez avec l’objectif de compléter vos affaires en cours, vous pourriez être distrait quant au travail à faire sur le projet actuel. Vous risquez d’être perçu comme un vendeur plutôt que comme quelqu’un à qui l’on peut faire confiance pour atteindre les objectifs du client.

Habitude 3 : Commencer par le commencement

L’une des habitudes des personnes qui réussissent est d’avoir de bonnes priorités. Cela signifie qu’ils organisent leurs journées autour des activités qui auront les résultats les plus positifs et les plus durables. Il ne s’agit pas seulement de gestion du temps. Il s’agit de ne pas se laisser distraire par ce qui est sans importance.

Le fait de donner la priorité aux choses se traduira pour les consultants par certaines des habitudes suivantes :

  • Établir des limites et des attentes claires pour les projets avant de commencer. Ne vous laissez pas prendre au piège de la « dérive du projet » et des « faveurs » accordées aux clients
  • Fixer et respecter les dates d’échéance et les délais
  • Prévoir du temps pour les imprévus et les itérations
  • Respecter le temps du client. Cela implique d’être capable de produire des résumés exécutifs et des graphiques informatifs
« L’habitude est l’intersection de la connaissance (quoi faire), de la compétence (comment faire) et du désir (vouloir faire). » - Steven Covey

L’interdépendance pour les consultants performants

L’interdépendance est essentielle au leadership, au travail d’équipe, à la coopération et à la combinaison des talents.

Habitude 4 : Penser gagnant-gagnant

Cette habitude vient d’une mentalité d’abondance plutôt que de pénurie. C’est la conviction qu’il y en a assez pour tout le monde. Quelqu’un d’autre qui obtient ou réalise quelque chose ne m’enlève rien. Pour les consultants, cela signifie qu’il faut accorder du crédit aux autres, leur faire confiance et responsabiliser tout le monde. Cela fait grandir l’organisation et les gens. Cela ne diminue pas le consultant.

Habitude 5 : Chercher d’abord à comprendre, puis à être compris

L’habitude 5 est peut-être celle qui distingue les consultants efficaces et performants des autres. Comprendre le problème du client et ce qu’il souhaite comme résultat est une première étape indispensable pour établir des relations et la confiance.

Malheureusement, trop de consultants se précipitent avec leurs solutions passe-partout, pitchant avant d’avoir entendu toute question. C’est l’approche du marteau qui cherche un clou. Vous pouvez vendre des projets, mais une fois que les clients s’aperçoivent qu’ils ont acheté ce dont ils n’ont pas besoin, les relations seront difficiles et un travail pérenne devient alors improbable.

Vous avez probablement remarqué le même problème dans vos relations personnelles. Comme le dit Covey, « La plupart des gens n’écoutent pas avec l’intention de comprendre ; ils écoutent avec l’intention de répondre. » L’une des habitudes d’une personne qui réussit est de donner aux autres ce que Covey appelle « le souffle psychologique » et le sentiment d’avoir été compris, même si vous n’êtes pas d’accord avec eux.

Habitude 6 : Synergiser

Synergiser, c’est combiner les talents et les apports de chacun pour obtenir un résultat que l’on n’aurait pas pu atteindre seul.

Cela peut être assez difficile pour les consultants indépendants qui doivent souvent être des touche-à-tout, sans le luxe d’un grand cabinet de consultants et d’experts pour les épauler.

Cependant, vous pouvez contourner cela en exploitant les nombreuses compétences du personnel du client. Vous pouvez également vous constituer un solide réseau d’autres consultants pour faire rebondir vos idées et obtenir des conseils. Les plateformes de conseil en ligne peuvent vous permettre de soumissionner pour des projets, seul ou en collaboration avec d’autres. C'est l'un des principaux avantages pour les freelances et les clients qui travaillent par le biais d'un site tel que Consultport.

Amélioration continue

Une fois que vous avez atteint l’indépendance et l’interdépendance, vous devez les maintenir. L’habitude 7 est conçue pour atteindre cet objectif.

Habitude 7 : Affûter la scie

Affûter la scie, c’est se renouveler et s’auto-renouveler. Pour un consultant, cela signifie flexibilité, adaptabilité, et rester à jour. Le philosophe Eric Hoffer prévient que « ceux qui ont cessé d’apprendre se retrouvent équipés pour un monde qui n’existe plus ».

meilleurs consultants en management, Les 7 (ou 8) habitudes de Covey : la recette à succès des meilleurs consultants

La première étape consiste à lire et à apprendre. Par exemple, Amazon vend l’édition du 30e anniversaire des 7 habitudes de Steven Covey. Elle ajoute des aperçus, des exemples mis à jour et des histoires écrites par son fils, Sean. Il existe également une version « Snapshots » de l’original pour une lecture condensée. La case « Les clients ont aussi acheté… » d’Amazon nous dirige vers les livres d’auteurs tout aussi influents : John Maxwell, Dale Carnegie, Simon Sinek, Robert Kiyosaki.

Vous voudrez également lire certains des livres « How to » sur le conseil et la communication. (Voir ici pour quelques idées). Cependant, il est important de lire largement sur divers sujets, notamment le sport, l’actualité, les nouvelles technologies, etc. Il y a des leçons à tirer de tous ces sujets, et vous avez plus de chances d’entrer en contact avec un large éventail de clients grâce à cela.

Il pourrait tout de même être nécessaire d’envisager des voies académiques formelles et des certifications pour le conseil, la gestion de projet, la gestion financière ou la gestion des données, ou toute autre technologie émergente appliquée dans les entreprises.

Rester au sommet et garder une longueur d’avance est essentiel pour les consultants qui réussissent.

Quelle est l’habitude la plus importante pour réussir ?

L’habitude la plus importante pour vous est probablement celle que vous avez le plus de mal à mettre en œuvre en ce moment. Les 7 habitudes englobent ce dont vous avez besoin pour la vie et pour le conseil, et vous avez besoin de toutes ces habitudes.

Mais l’habitude la plus puissante pour les consultants est peut-être la 8e habitude de Steven Covey, tirée de son livre publié en 2004, quinze ans après les 7 habitudes. C’est l’habitude d’inspirer les autres à trouver leur voix ou leur importance personnelle. Les 7 premières habitudes vous aident à trouver votre voix. La 8e habitude concerne le leadership : « Communiquer la valeur et le potentiel des gens si clairement qu’ils soient inspirés à le voir eux-mêmes. »

Cette habitude est basée sur la confiance : être digne de confiance soi-même et aussi faire confiance aux autres. Être digne de confiance passe par le fait de livrer ce que vous avez promis, d’être amical et de savoir admettre que l’on puisse avoir tort. Ce dernier point est toujours le plus difficile à acquérir pour les consultants, qui ont tendance perfectionnistes jusqu’au bout. Faire confiance aux autres signifie renoncer à un certain contrôle et donner du pouvoir aux autres en leur confiant des responsabilités.



Conclusion

Cet article a examiné comment les 8 habitudes de Covey s’appliquent au conseil. Et oui, huit, pas seulement sept ! Cela nous a également montré que ces habitudes sont tout aussi pertinentes aujourd’hui pour les consultants qui réussissent, et, en fait, pour toutes les personnes qui réussissent, qu’elles l’étaient il y a 30 ans.

Plus important encore, nous avons vu que les meilleures habitudes des personnes qui réussissent, quelle que soit leur profession, sont fondées sur des principes et des vérités universelles plutôt que sur des listes aléatoires de choses à faire et à ne pas faire