Abonnez-vous à notre Blog

Conduite du changement : Cinq clefs pour mener à bien vos initiatives en tant qu'expert digital

Catégorie :
Date de publication :
juillet 7, 2021
Temps de lecture :
14 minutes
Lynn Hunt
Lynn tire ses opinions et ses connaissances du monde des affaires de sa longue expérience de consultante en management ainsi que des ses rôles d'épouse, de mère et de grand-mère.

Toute personne faisant du conseil depuis un certain temps sait que recommander des changements est une chose, mais les réaliser est une toute autre paire de manches. Cela est vrai que vous soyez un consultant traditionnel travaillant pour une grande entreprise ou un freelance travaillant à partir d’une plateforme d’experts en digital.

Les statistiques de réussite concernant la conduite du changement ne sont pas encourageantes. Les recherches montrent que moins d’un tiers des efforts de transformation améliorent les performances de l’entreprise et arrivent à pérenniser ces gains. Le taux de réussite de la transformation digitale semble être encore plus faible, à environ 16 %, et ce même dans les entreprises dites technologiques.

J’ai le sentiment que ces statistiques, en tout cas au niveau du digital, sont sur le point de s’améliorer considérablement. La crise du COVID-19 a fait passer les capacités technologiques au premier plan de la réflexion dans la plupart des entreprises du monde entier. Les entreprises n’ont probablement jamais été aussi ouvertes à la transformation digitale qu’elles ne le sont maintenant.

Malgré cela, il n’existe pas de raccourci permettant de conduire à des initiatives réussies. La mauvaise nouvelle, même pour les meilleurs experts du digital, c’est que leur expertise peut ne pas suffire. Une grande partie du succès de leurs projets viendra de ce qui se passe à l’intérieur de l’entreprise cliente. Les entreprises doivent prendre des mesures spécifiques pour assurer la mise en œuvre des solutions fournies par le consultant digital.

Les recherches montrent que les facteurs critiques requis au sein des organisations comprennent :

  • Avoir les bonnes personnes avec les bonnes compétences
  • Faire preuve de vitesse et d’agilité
  • Donner aux gens les moyens de travailler d’une manière nouvelle
  • Numériser les processus quotidiens
  • Changer les mentalités des cadres

Les meilleurs consultants en stratégie digitale concevront des stratégies de conduite du changement avec leurs clients afin de s’assurer que ces facteurs soient bien en place.

Disposer des bonnes personnes avec les bonnes compétences

Investir dans les talents, en particulier au sommet de l’organisation, est une condition préalable à une transformation digitale réussie. Il est essentiel que des personnes compétentes en matière de technologie occupent des postes de direction, mais aussi des rôles spécifiques dans le cadre de projets. Certaines organisations nomment un Chief Digital Officer (CDO) ou un Chief Analytics Officer (CAO), et cette personne se consacre à plein temps à la conduite du changement. Une étude a montré que les entreprises qui nomment un tel expert ont 1,6 fois plus de chances de réussir à mettre en œuvre des changements digitaux.

Vous pouvez vous demander ce que vous, en tant que consultant externe, pouvez faire à ce sujet ? À mon avis, la première chose est de prendre conscience de son importance pour la réussite de votre projet et de concevoir votre intervention de manière à pouvoir conseiller le client de manière appropriée. D’ailleurs, les plateformes d’experts en stratégie digitale sont une excellente source d’expertise dont les entreprises ont besoin, que ce soit à court terme ou même de manière plus permanente. Une solution peut être d’orienter les clients vers ces plateformes.

Les dirigeants doivent également faire preuve d’un engagement envers le projet. Cela signifie qu’ils doivent énoncer les priorités et les objectifs des changements et les relier à des résultats commerciaux mesurables. Ils ne peuvent pas se laisser distraire : le projet digital doit être une priorité absolue pour les cadres de l’entreprise. Bien entendu, cela signifie également qu’il faut lui allouer un budget, un temps et des ressources suffisantes.

Nous avons commencé cet article en donnant des statistiques d’échec des transformations digitales. Malheureusement, quel que soit votre niveau d’expertise en digital, ce sont les niveaux de compétence et d’engagement de l’organisation cliente qui décideront en fin de compte de la manière dont vous pourrez mettre en œuvre vos idées. Les meilleurs consultants en stratégie digitale travaillent en permanence pour influencer ces éléments.

Selon Kate Smaje, associée principale et co-directrice mondiale de McKinsey Digital, « les chefs d’entreprise disent avoir accompli en 10 jours ce qui aurait dû leur prendre 10 mois. La crise a contraint toutes les entreprises à expérimenter massivement la manière d’être plus agile, plus flexible et plus rapide. »

Faire preuve de vitesse et d’agilité

Jusqu’à une date assez récente, les dirigeants d’entreprise déclaraient que la digitalisation avait pour principale motivation la diminution des coûts. Cela a changé. Aujourd’hui, le moteur est la compétitivité des entreprises. Et avec la compétitivité vient la rapidité. Un projet de digitalisation réussi se traduirait par une adaptation rapide de l’entreprise aux nouvelles technologies et par une réaction aux enseignements tirés des données et des analyses.

La crise du COVID a entraîné l’adoption de technologies à un rythme et à une cadence que l’on croyait impossibles auparavant. Les principaux moteurs ont été les systèmes pour le personnel travaillant à domicile et les nouvelles exigences et attentes des clients.

Parmi les autres changements importants, citons la migration accrue vers des systèmes basés sur le cloud, l’augmentation des dépenses pour la sécurité des données, les technologies avancées pour la prise de décision et l’augmentation des pratiques d’externalisation. Simultanément, l’automatisation, l’intelligence artificielle et l’analyse avancée ont été appliquées au sein des opérations et des processus de la chaîne d’approvisionnement.

Les recherches menées par McKinsey soulignent la rapidité avec laquelle certains de ces changements se sont produits, en comparaison de ce qui se serait passé si le rythme d’adaptation d’avant la crise avait été maintenu :

  • Travail et/ou collaboration à distance : 10,5 jours contre 454 jours prévus. Il s’agit d’un facteur d’accélération de 43.
  • Technologies avancées dans la prise de décision commerciale : Environ 26 jours contre 600+ jours prévus. Un facteur d’accélération de 25.
  • La migration vers le cloud a pris environ 23 jours, et l’introduction de pratiques d’externalisation environ 27 jours, alors que les prévisions d’avant la crise étaient de plus de 500 jours.

L’un des principaux enseignements que les organisations tirent de cette pandémie est sans aucun doute le caractère vital de la technologie pour la survie des entreprises. Un deuxième enseignement est que la rapidité de la mise en œuvre est essentielle. Les mesures prises pendant les confinements ont montré aux entreprises ce qui est possible, et il est peu probable qu’elles reviennent à leurs anciennes approches plus laborieuses.

Le défi pour les experts du digital sera désormais de maintenir l’élan et l’urgence. Ils devront faire preuve de rapidité et de flexibilité et introduire des pratiques de travail agiles qui aideront les entreprises à revoir et à réorganiser leurs priorités plus souvent qu’auparavant.

Donner au personnel les moyens de travailler différemment

La responsabilisation des personnes est devenue presque cliché. Il s’agit pourtant d’une condition indispensable à la réussite d’une transformation digitale. Une erreur typique commise par les experts techniques consiste à introduire un changement digital sans s’assurer que les gens comprennent ce qui a changé dans leur façon de travailler.

plateformes d'experts du digital, Conduite du changement : Cinq clefs pour mener à bien vos initiatives en tant qu’expert digital

La conception du projet doit garantir que les personnes à tous les niveaux de l’organisation se voient attribuer des rôles et des responsabilités clairs pour les initiatives de transformation et qu’elles soient tenues responsables. Dans le même temps, le partage des responsabilités et l’obligation de rendre des comptes sont exigés des équipes et des unités plus importantes.

Divers mécanismes peuvent être introduits pour soutenir de nouvelles méthodes de travail. Il peut s’agir d’environnements de travail ouverts ou d’équipes interfonctionnelles avec une responsabilité de bout en bout. Les employés à tous les niveaux doivent être encouragés à exprimer et à tester leurs idées dans le cadre du processus de consuite du changement, à tester des prototypes et à collaborer au-delà des barrières traditionnelles.

Les meilleurs experts du digital seront conscients de cette nécessité de donner au personnel les moyens de travailler selon de nouvelles méthodes et concevront leurs interventions de conduite du changement de manière à faciliter cette évolution.

Numériser les processus quotidiens

Ce facteur de réussite est proche du précédent. Un changement digital important doit être soutenu par des changements dans la façon dont les affaires sont menées au quotidien. La numérisation des processus et procédures de travail augmente les chances de réussite de la transformation dans un autre secteur de l’entreprise.

La numérisation peut inclure :

  • Des outils pour faciliter l’analyse d’informations complexes ou pour rendre l’information plus facilement accessible
  • Des outils pour tester rapidement les prototypes avec les clients
  • Des outils permettant le libre-service pour les employés et/ou les clients

Il est également utile de mettre à jour les procédures opérationnelles standard pour y intégrer les méthodes et technologies digitales. Les systèmes de management des performances devraient inclure l’évaluation des comportements nouvellement exigés.

Les experts du digital qui entreprennent des projets de transformation feraient bien d’inclure des recommandations pour la numérisation des processus quotidiens afin de soutenir des changements plus importants.

Changer les mentalités des cadres

Les cadres ne peuvent plus penser en termes de business as usual. Alors qu’ils avaient auparavant une vision de la technologie centrée sur les nouveaux produits et l’innovation, ils doivent désormais se demander comment la technologie peut améliorer l’activité principale de l’entreprise.

Ils doivent également être plus entreprenants et plus rapides. Les entreprises qui ont enregistré une hausse de leur chiffre d’affaires et de leur rentabilité malgré les blocages du COVID semblent avoir été les premières à expérimenter les nouvelles technologies et à commercialiser leurs innovations. Elles se sont également attachées à combler les lacunes en matière de talents technologiques en formant ou en recrutant de nouveaux collaborateurs, souvent externalisés, via des plateformes d’experts en stratégie digitale.

La communication sur le changement a toujours été importante. Cependant, cette communication au sein de l’organisation semble être plus efficace par le biais de moyens technologiques, notamment les plateformes interactives ou les réseaux sociaux.

Tout cela représente une véritable opportunité pour les consultants en digital, notamment ceux qui travaillent par le biais de plateformes d’experts. Ils possèdent eux-mêmes les compétences techniques et l’expertise à mettre en œuvre dans les entreprises clientes. Ils peuvent le faire en tant que consultants externes, voire en tant que personnel temporaire ou contingenté pour certaines périodes, en exploitant cette tendance à l’externalisation. Ils incarnent également la nouvelle façon de travailler : agile, indépendante et axée sur la technologie.

Réussir la transformation digitale

Les meilleurs consultants en stratégie digitale veulent faire la différence pour leurs organisations clientes et s’assurer que leurs projets de transformation numérique soient durables. Espérons qu’ils seront attentifs aux cinq points clés décrits dans cet article et qu’ils dépasseront les aspects purement techniques de leur travail pour inclure des mesures visant à changer les mentalités et les actions de leurs clients.

La crise du COVID a ouvert d’énormes opportunités pour les consultants en stratégie digitale indépendants et les plateformes d’experts du digital. Cela ne signifie pas qu’ils auront la vie facile, mais les chances de réussite des projets de conduite du changement sont sans doute plus prévisibles qu’auparavant.