Les tendances numériques vont bouleverser 84 % des industries d’ici 2020, selon une récente étude d’Harvard Business Review. Nous pourrions vous citer des statistiques toute la journée, mais nous imaginons que vous savez que la numérisation est en train de tout changer – et rapidement. Nous allons donc passer rapidement à vos vraies questions : à savoir, quelles sont les tendances numériques et comment les utiliser à son avantage ?
Nous décomposerons les récents changements numériques en quatre grandes catégories :

● Fintech
● Blockchain
● Legal tech
● Tax tech

Ensuite, nous examinerons les entreprises à la pointe de ces changements numériques et évoquerons ce qu’elles font correctement pour que vous puissiez vous en inspirer. C’est parti :

FinTech

Utiliser les smartphones pour investir, s’abonner et payer est devenu une seconde nature chez les Millennials. Ils se soucient beaucoup plus de l’efficacité et de la commodité que de la sécurité – après tout, ils ont grandi en dévoilant leurs informations personnelles sous la forme de « cookies » qu’ils laissent sur chaque site web qu’ils visitent.
La Fintech, plutôt que de vous rappeler la musique du film « Les Dents de la mer » et les requins qui rôdent, devrait vous enthousiasmer avec les opportunités qu’elle offre pour la croissance. Premièrement, elle simplifie le processus de paiement pour vos clients, augmentant ainsi les chances de fidélisation ; deuxièmement, elle permet des paiements transfrontaliers faciles partout dans le monde, ouvrant ainsi de nouveaux marchés pour votre entreprise ; et troisièmement, elle vous fournit des données détaillées qui vous permettent de gérer votre risque à l’ère numérique.
Prenez Spotify, par exemple. Ils ont intégré la fintech dans leur business model pour atteindre leurs objectifs de croissance en s’appuyant sur la startup licorne Adyen, qui leur a fourni une plateforme de paiement tout-en-un qui gère 187 devises et plus de 250 méthodes de paiement. En fait, Spotify a depuis redéfini sa façon de penser les paiements. Aujourd’hui, ils ne mettent plus leur équipe de paiement de côté – bien au contraire, selon Andy Wiggan, responsable des paiements et de la conversion, «

Croissance rapide, paiements mondiaux, satisfaction client : où est le piège ? Eh bien, il suffit que vous décidiez de lancer vos propres solutions ou de vous associer à une entreprise fintech, et que vous ayez ensuite recours à d’experts numériques pour faire de cela une réalité. C’est pourquoi il est utile de rechercher des consultants en codage, en analyse et en stratégie pour garantir le bon déroulement du processus.

Blockchain

Vous avez peut-être entendu dire que la blockchain va remodeler notre monde, renverser les institutions traditionnelles – oui, toutes – et créer l’avènement de la décentralisation. Mais ce qui est sûr, c’est que la blockchain va en effet remodeler la façon dont la plupart des entreprises stockent et accèdent aux données dans les années à venir. Si vous souhaitez réduire le temps nécessaire au traitement des informations, être en mesure de savoir instantanément si vos
données sont falsifiées et automatiser le suivi des produits, vous allez vouloir étudier sérieusement comment vous pouvez intégrer la blockchain dans votre business plan.
Comment les entreprises utilisent-elles aujourd’hui la blockchain pour améliorer leurs services ? Il suffit de regarder la startup MyCrop, qui teste cette technologie pour suivre ses semences au fil de leur chaîne d’approvisionnement, des distributeurs aux détaillants en passant par les agriculteurs. La blockchain leur donne les moyens d’introduire la transparence, l’authenticité et la qualité, car les données de chaque graine sont collectées et stockées en toute sécurité – dans un registre décentralisé crypté qui ne peut pas être modifié. De plus, tous leurs clients peuvent consulter toutes les données pertinentes sur une simple app mobile.
Des entreprises plus grandes comme Walmart rejoignent également le mouvement, travaillant avec IBM pour numériser leur chaîne d’approvisionnement alimentaire sur des produits allant des mangues aux mandarines. Mais il y a un fil conducteur ici, que vous soyez une grande ou une petite entreprise : vous avez besoin de quelqu’un pour aider à penser l’architecture, la conception, le développement et la mise en œuvre des solutions du monde réel, ce qui signifie généralement se procurer certains des rares consultants et professionnels de la blockchain.

Legal Tech

Ahh … les démêlés avec la justice qui s’éternisent et toutes les autres choses auxquelles aucune entreprise qui se respecte ne veut penser. Mais, la legal tech transforme rapidement la façon dont votre entreprise interagit avec les cabinets d’avocats et les consultants. Plutôt que de travailler avec des entreprises qui facturent à l’heure, les entreprises (du moins les plus intelligentes) commencent à rechercher des partenaires spécialisés qui utilisent la technologie pour réduire
les coûts et proposent des forfaits plus économiques.
Il y a maintenant des entreprises comme Guardian Legal Consultants, une entreprise canadienne qui a vu le jour après que ses fondateurs ont évoqué autour d’un verre les inefficacités du secteur juridique. Ils automatisent de nombreuses tâches juridiques standards afin de se concentrer sur les « tactiques collaboratives de résolution de problèmes », numérisent les documents chaque fois que possible et encouragent la transmission électronique des données. Qu’est-ce que la legal tech signifie pour vous ? Une plus grande efficacité, des tarifs plus bas et une communication facilitée. Si vous cherchez à embaucher des talents en legal tech, essayez de trouver quelqu’un qui possède une expertise en collaboration numérique, en science des données et en statistiques, car, selon le Boston Consulting Group, c’est
ce qui deviendra « la pièce de monnaie du royaume » dans le domaine juridique. Et n’oubliez pas le potentiel de l’IA…

Tax tech

Avec de nouvelles taxes et réglementations potentiellement imminentes alors que le Royaume-Uni annonce son projet de taxe de 2 % pour les plateformes de médias sociaux, les places de marché Internet et les moteurs de recherche, et que la Colombie, l’Australie et l’Inde envisagent des taxes similaires pour les « géants numériques », la tax tech pourrait simplement économiser quelques maux de tête majeurs à vous et votre service financier.
En vous aidant à mieux comprendre les performances fiscales passées et à prévoir les pratiques qui réduiront les coûts fiscaux de votre entreprise pour les années à venir, les applications fiscales démystifient les données financières denses et font émerger des solutions claires. En fait, une grande partie du potentiel de la tax tech provient de son analyse des big data. Pour la première fois, votre entreprise peut cesser d’investir de l’énergie pour tenter de gérer au mieux les impôts à venir en fin d’année comptable et se fier aux algorithmes pour choisir la meilleure option possible.
Pourtant, l’humain ne peut pas être éliminé complètement. Avant de choisir et de mettre en œuvre un logiciel fiscal, vous pouvez consulter un expert numérique qui comprend les réglementations mondiales et locales et qui connaît parfaitement les logiciels adaptés à votre business. Et s’il sait comment les configurer, c’est encore mieux. Obtenez-le dans votre équipe – maintenant !

En cas de doute, consultez

Les entreprises se digitalisent à la vitesse de la lumière, les technologies évoluent tout aussi vite : blockchain 2.0, IoT 3.0 et Internet 4.0.
Les technologies évoluent plus rapidement que les adolescents changent d’iPhones, et pour ce faire, les entreprises commencent à s’appuyer sur des consultants numériques externes qui peuvent fournir des conseils et une expertise indispensable.
C’est ce que Consultport peut vous aider à réaliser. En vous donnant accès à des consultants indépendants experts, notre plate-forme a donné aux leaders mondiaux tels que McKinsey, Goldman Sachs et Google la puissance nécessaire pour rester à la pointe de la numérisation.

Vous voulez en savoir plus sur comment digitaliser votre entreprise avec succès ?

Cliquez simplement sur https://www.consultport.com/en/users/sign_up?role=companypour demander un accès à notre réseau de consultants experts.