Abonnez-vous à notre Blog

Le télétravail pour les consultants : qu’est-ce qui va changer après le COVID ?

Date de publication :
octobre 18, 2021
Temps de lecture :
8 minutes
Leo
Rédacteur expérimenté et bon vivant qui aime se faire plaisir au restaurant mais le regrette après.

Que vous soyez le type de personne qui aime le télétravail ou non, la pandémie a donné à la plupart d'entre nous un petit avant-goût de ce que l'on ressent en travaillant à domicile.

Nous avons appris à transformer les tables à manger en postes de travail, à regarder des films et à répondre à des emails simultanément, à occuper les enfants pendant les vidéoconférences et, surtout, à gagner notre vie et à être un membre productif de la société sans mettre les pieds dans un bureau.

Beaucoup de choses ont changé à cause de la pandémie, et beaucoup d’autres changeront à l’avenir. Si vous êtes un consultant indépendant qui travaille (ou veut travailler) à distance, alors cet article est pour vous.

Nous allons discuter de certains changements clés qui sont susceptibles d’affecter la façon dont les consultants indépendants à distance travaillent. De nouveaux défis vous attendent. Cependant, vous pouvez être en mesure de transformer ces défis en opportunités en prenant les bonnes mesures qui sont mentionnées dans cet article. Nous vous encourageons donc à le lire jusqu’à la fin.

1. Davantage d’entreprises offriront probablement des projets à distance aux consultants

Il est fort probable que les projets de conseil à distance occupent une place importante sur la scène du conseil post-pandémie. La raison en est assez explicite. La pandémie a enseigné aux entreprises ainsi qu’aux consultants qu’il est tout à fait possible d’être productif depuis le confort de son domicile.

Selon une étude réalisée par Owl Labs, 74 % des personnes interrogées ont déclaré qu’elles étaient plus susceptibles de rester dans une entreprise qui offre des options de télétravail. Voilà, la plupart des travailleurs aiment travailler à distance, et les entreprises, eh bien… elles devront laisser les employés, ainsi que les consultants, travailler à distance en raison des restrictions de déplacements. Si ce système fonctionne bien, il y a de fortes chances pour qu’il reste en place même après la fin de la pandémie.

« L’avenir que nous envisageons pour le travail permet une infinité d’espaces de travail virtuels qui débloqueront des opportunités sociales et économiques pour les gens, indépendamment des barrières telles que l’emplacement physique. Il faudra du temps pour y arriver, et nous continuons à construire dans ce sens. » - Andrew Bosworth

2. Les consultants pourraient avoir plus d’opportunités, mais pourraient aussi devoir faire face à une concurrence plus rude

Puisque la localisation n’est plus un problème, le conseil freelance à distance va sûrement se développer à l’avenir. Cela signifie que les entreprises auront la possibilité de trouver les meilleurs consultants dans le monde entier, et pas seulement dans les villes où se trouvent leurs bureaux. Par exemple, un géant de la vente au détail basé à Londres peut proposer un projet de conseil à distance à un consultant en management qui vit à New York, au lieu de le proposer à un autre vivant à Londres. Cela signifie également que des consultants de différentes villes et de différents pays peuvent postuler pour un rôle donné de freelance à distance, ce qui pourrait accroître la concurrence.

Il y a plusieurs façons de se préparer à cette situation si vous êtes un consultant freelance. Tout d'abord, inscrivez-vous sur une plateforme de conseil en ligne, comme Consultport. Ces plateformes sont régulièrement visitées par des entreprises qui cherchent activement à embaucher des consultants freelance. Si votre profil correspond à la description du projet, vous pourriez être contacté et embauché.

Vous pouvez également vous concentrer sur les growth hacks pour vous assurer de sortir du lot. Par exemple, vous pouvez tirer parti du marketing de contenu pour augmenter la notoriété de votre marque personnelle et vous positionner en tant qu'expert, ou vous pouvez vous concentrer sur une niche particulière susceptible de rester en demande, par exemple, la transformation digitale.

La concurrence pourrait augmenter dans le secteur du conseil post-pandémie, mais n’oubliez pas d’être positif et de voir les opportunités qui se présentent à vous. Maintenant, vous pouvez travailler sur des projets de conseil enrichissants pour des entreprises situées dans des fuseaux horaires différents. C’est incroyable !

3. Le nombre de consultants qui travaillent en tant que freelance pourrait augmenter

Le conseil freelance à distance nécessite deux choses : un consultant freelance, et la possibilité de travailler à distance. Nous avons déjà évoqué les raisons pour lesquelles de plus en plus d’entreprises adoptent le modèle du télétravail. Maintenant, discutons de la montée en puissance des consultants freelance.

plateformes de consultants indépendants, Le télétravail pour les consultants : qu’est-ce qui va changer après le COVID ?

Beaucoup de consultants qui ont travaillé comme « employés » pour de grands cabinets de conseil cherchent maintenant à éviter le système « up or out » qu’ont ces sociétés. Même s’il est compréhensible que les grandes entreprises aient besoin de hiérarchies fortes pour fonctionner correctement, beaucoup de personnes au niveau des employés pourraient trouver la concurrence et la bureaucratie trop difficiles à gérer. La seule façon de s'en sortir est de devenir freelance et travailler selon ses propres conditions.

Une fois de plus, les plateformes de conseil en ligne ont également joué un rôle énorme en aidant les consultants « salariés » à devenir des consultants « freelance ». S’identifier comme consultant freelance est facile, mais obtenir réellement des projets bien rémunérés est une toute autre histoire. C’est à ce moment-là que les plateformes de conseil en ligne entrent en jeu et aident les consultants à trouver des projets rentables en freelance.

Beaucoup de consultants ont été licenciés ou font face à une incertitude d’emploi à cause de la pandémie. Cela peut les motiver à trouver d’autres moyens de poursuivre leur carrière de consultant, et le freelancing est toujours une option viable avec beaucoup d’avantages.

4. En raison de l’incertitude, les entreprises pourraient privilégier l’embauche de freelances plutôt que d’employés à temps plein

La pandémie est loin d’être terminée, mais certaines tendances pourraient rester en place et affecter le secteur du conseil post-pandémie. Brian Kropp, le vice-président de Gartner, affirme que « 32 % des organisations remplacent les employés à temps plein par des travailleurs temporaires par mesure d’économie. » Cette tendance est susceptible de rester en place même après la fin de la pandémie et façonnera les processus de conseil post-pandémie. Comment ? Eh bien, si les entreprises s’habituent à embaucher et à réaliser des tâches sans employés permanents, et qu’elles remarquent les avantages en termes de coûts qu’elles en retirent, elles pourraient bien continuer à suivre le même processus même après la levée de toutes les restrictions. Cela augmentera les opportunités d'emploi pour tous les freelances, entrepreneurs indépendants et consultants.

En ce moment, beaucoup d’entreprises subissent un énorme stress financier et trouvent des moyens de réduire les coûts. Malheureusement, cela inclut également le licenciement de certains employés à temps plein. Cependant, le conseil freelance à distance peut encore prospérer si les consultants peuvent apporter de la valeur aux entreprises. Et, comme mentionné précédemment, cela peut également conduire à une concurrence accrue. Mais si vous adoptez une approche optimiste et que vous vous concentrez sur les opportunités qui apparaissent plutôt que sur les difficultés, vous serez sûrement en mesure de vous adapter à l’environnement du conseil post-pandémie.