Abonnez-vous à notre Blog

Le conseil en freelance en 2021 : les tendances à surveiller

Date de publication :
octobre 25, 2021
Temps de lecture :
9 minutes
Leo
Rédacteur expérimenté et bon vivant qui aime se faire plaisir au restaurant mais le regrette après.

Eh beh ! L’année 2020 est enfin révolue. Espérons que l’humanité n’aura plus jamais à faire face à une telle situation. Désormais, concentrons-nous sur 2021 avec enthousiasme.

Dans cet article, nous allons discuter des 5 principales tendances du conseil en freelance en 2021. Un grand nombre de ces tendances sont façonnées par la pandémie, mais certaines allaient se produire de toute façon.

Si vous êtes un consultant freelance ou une entreprise qui embauche des consultants freelance, vous êtes vivement encouragé à lire cet article jusqu’au bout et à le partager avec vos collègues. Défonçons tout en 2021 !

Sans plus attendre, commençons par la première tendance :

1. Le télétravail va devenir plus acceptable

C’est non seulement l’une des grandes tendances du conseil en freelance, mais c’est aussi une tendance attendue pour de nombreuses autres professions. Depuis mars 2020, nous avons tous été témoins de l’adaptation des entreprises du monde entier au COVID-19. C’est la toute première fois que le monde entier a été confiné en même temps, et cela nous a appris à maintenir le cap malgré le fait que nous soyons coincés à la maison.

Selon une enquête d’Upwork, 1 Américain sur 4 travaillera très probablement à distance en 2021. Le reste du monde se trouve également dans une situation similaire. Il existe de nombreuses autres enquêtes sur Internet qui racontent essentiellement la même histoire, à savoir que des millions de personnes dans le monde entier travailleront à distance. Le conseil n’est pas différent. Les consultants freelance auront désormais plus de flexibilité pour choisir leur lieu de travail. Si vous êtes indépendant, vous n'aurez peut-être pas besoin de convaincre votre client de vous laisser travailler à distance. Il y a de fortes chances qu'il vous demande de le faire lui-même.

« La technologie permet désormais aux gens de se connecter à tout moment, en tout lieu, à n’importe qui dans le monde, à partir de presque tous les appareils. Cela change radicalement la façon dont les gens travaillent, en facilitant la collaboration 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 avec des collègues qui sont dispersés dans des fuseaux horaires, des pays et des continents différents. » - Michael Dell

2. La demande de consultants pourrait augmenter

Cela se serait produit même si les entreprises ne s’étaient pas adaptées pas au COVID-19. À l’époque, le nombre de catégories de consultants était limité. Mais à l’avenir, être simplement consultant en management pourrait ne pas être votre meilleur atout. L’essentiel est donc de devenir un expert d’un ou deux secteurs plutôt qu’un généraliste. KPMG UK a déjà créé un cadre pour évaluer les consultants, et dans ce cadre, l’expertise sectorielle d’un consultant est prise en considération.

Si KPMG le fait, d’autres rejoindront le train en marche, et bientôt, cette réalité s’appliquera également aux consultants indépendants.

Le conseil en stratégie,en digitalisation, en marketing, et en opérations sont quelques secteurs toujours d'actualité dans lesquels les consultants indépendants peuvent se spécialiser. Mais même cela pourrait changer avec le temps (comme d’autres tendances du conseil en freelance), et il pourrait y avoir de nouveaux secteurs lucratifs dans lesquels se spécialiser. N’oubliez pas de ne pas essayer d’être un touche-à-tout, mais plutôt un spécialiste dans certains domaines, voire dans un seul. Les problèmes commerciaux modernes sont trop compliqués pour qu’une seule personne généraliste puisse les résoudre, et c’est pourquoi les entreprises préfèrent embaucher plusieurs spécialistes, si nécessaire, plutôt que d’embaucher quelqu’un qui de correct partout, mais bon dans rien.

3. Davantage de plateformes de freelance axées sur le conseil vont émerger

Puisque nous parlons des tendances en matière de conseil en freelance, nous devons discuter de l’importance des plateformes de conseil en ligne. Embaucher des freelances sur des plateformes en ligne n’a rien de nouveau. Les entreprises embauchent des graphistes, des monteurs vidéo, des développeurs de sites web, etc. en freelance depuis des années maintenant. Le concept d’embauche de talents freelance à la demande par le biais de sites a déjà été accepté par le marché. Cependant, on ne peut pas simplement trouver un ex-consultant en management de BCG ou McKinsey avec 10 ans d’expérience sur n’importe quelle plateforme.

plateformes de consultants indépendants, Le conseil en freelance en 2021 : les tendances à surveiller

C’est là que les plateformes de conseil en freelance sont utiles. Ces plateformes aident les entreprises à se mettre en relation avec des consultants de haut niveau et très expérimentés. Par exemple, Consultport est une plateforme de conseil en ligne qui a accès à plus de 4 000 consultants, et la plupart d'entre eux ont déjà travaillé avec de grands cabinets de conseil. Ces plateformes sont très utiles pour les consultants indépendants également, car trouver de nouveaux projets en freelance peut parfois être difficile, surtout à l’époque actuelle où les entreprises s’adaptent encore au COVID-19.

4. De plus en plus de consultants vont trouver le conseil en freelance attrayant

Une enquête de PwC a montré que 64 % des millénials aimeraient travailler parfois à domicile, et 66 % souhaitent des horaires de travail flexibles. Même sans cette enquête, le fait que de plus en plus de travailleurs quittent la vie en entreprise pour se mettre à leur compte est de toute façon bien connu. Il y a de fortes chances que vous connaissiez déjà au moins une personne qui travaille en tant que freelance.

Il est fort probable que cette tendance se retrouve également dans le secteur du conseil. De nombreux consultants abandonnent la vie habituelle en entreprise et commencent à travailler en tant que freelance. Il n’est pas rare de voir des profils LinkedIn indiquant « ex-McKinsey », « ex-Google » ou « ex-(grande entreprise) ». Peut-être que les consultants veulent se débarrasser de la bureaucratie à laquelle ils sont confrontés dans les grandes entreprises, ou peut-être qu’ils ne veulent pas faire partie d’un environnement hautement compétitif, où tout est permis. Quelles que soient leurs raisons individuelles, beaucoup d’entre eux sont sûrement attirés par cette vie flexible de consultant indépendant.

5. Les consultants pourraient être tenus de produire des résultats avec des ressources limitées

De toutes les tendances du conseil en freelance abordées dans cet article, celle-ci est vraiment susceptible d’être en place pour les prochaines années. La pandémie a frappé l’économie de plein fouet. Aujourd’hui, plus que jamais, les entreprises ont besoin de justifier chaque centime qu’elles dépensent : que ce soit pour du matériel, des employés à temps plein ou des consultants.

Si vous êtes un consultant indépendant, vous devrez prouver que vous valez la peine d’être embauché, et vous devrez peut-être aider vos clients à atteindre leurs objectifs avec des ressources limitées. Nous ne sommes peut-être pas tous dans le même bateau, mais nous sommes dans la même tempête. Jusqu’à ce que cette tempête passe, nous devrons tous diriger nos navires avec précaution et conserver nos ressources, entreprises et consultants compris.

Conclusion

La pandémie a sûrement causé beaucoup de problèmes à tous les professionnels. Mais elle a également imposé de nombreux changements dans notre façon de travailler. Par exemple, le télétravail s’est développé en raison des confinements, et ces modalités de travail flexibles devraient se poursuivre tout au long de l’année 2021. Les plateformes de consulting freelance et les consultants indépendants sont en train de créer leur propre tendance. Il sera normal d’embaucher des consultants en freelance en 2021, étant donné qu’ils sont spécialisés dans certains secteurs et qu’ils peuvent offrir une valeur réelle.