Abonnez-vous à notre Blog

L'avenir du conseil est là : les plateformes de consulting en ligne

Date de publication :
août 5, 2021
Temps de lecture :
15 minutes
Lynn
Lynn tire ses opinions et ses connaissances du monde des affaires de sa longue expérience de consultante en management ainsi que des ses rôles d'épouse, de mère et de grand-mère.

Le changement apparaît parfois dans notre vie sans que nous en réalisions son importance. Je pense que les marketplaces de consulting en ligne en font partie. Il se pourrait en effet qu’elles aient amorcé l’avenir du conseil.

La technologie a radicalement changé de nombreux aspects de notre vie. Vous souvenez-vous de l’époque où vous regardiez des films au cinéma, où vous achetiez un journal pour lire les nouvelles, où vous alliez à la bibliothèque pour faire des recherches sur un projet, où vous achetiez des pellicules pour prendre des photos, où vous aviez une montre-bracelet pour connaître l’heure, et où vous aviez un téléphone fixe sur la table de votre entrée ? Vous êtes peut-être trop jeune pour vous souvenir de tout cela, mais il est difficile d’imaginer la vie sans nos téléphones portables multifonctions actuels !

On peut dire la même chose des services financiers, des agences de voyage, des recruteurs, des chauffeurs de taxi, des services postaux, etc. Aucune de ces industries n’a disparu. Mais toutes ont été considérablement transformées. Ce qui a probablement le plus changé, c’est la façon dont nous y pensons et les utilisons. Aujourd’hui, il est courant de commander des produits et de les payer en ligne. Nous réservons nos vols, appelons un Uber ou un Lyft, envoyons des lettres par email et postons nos CV pour postuler à des emplois en ligne.

C’est peut-être le bon moment pour examiner de plus près ce qui se passe dans notre secteur et l’impact des plateformes de consulting en ligne et des consultants freelance sur ces marketplaces de consulting en ligne ?

La croissance de la demande de services de conseil spécialisés

Le taux de croissance annuel composé (TCAC) du marché mondial du conseil en management entre 2014 et 2019 était de 8,6 %, atteignant une valeur de près de mille milliards de dollars. Selon les prévisions, il devrait croître à un TCAC de 10,6 % pour atteindre près de 1 500 milliards de dollars en 2022. L’impact du COVID-19 devra être pris en compte dans ces prédictions.

Cependant, une statistique intéressante est que les petites entreprises de conseil de niche ont connu une croissance de près de 18 %, un taux nettement supérieur à celui des moyennes et grandes entreprises. Les entreprises recherchent des offres plus spécialisées et une relation client-consultant plus intime. De nombreuses petites entreprises et entreprises familiales se tournent vers les consultants pour les aider à s’adapter à l’évolution de l’environnement commercial, due à la digitalisation d’à peu près toutes les activités. Ces petites entreprises sont susceptibles de travailler dans des niches de marché uniques et ont besoin de plus que ce qu’un cabinet de conseil en management standard peut offrir. En même temps, elles ont des budgets plus modestes et ne peuvent généralement pas se permettre les tarifs des grands cabinets.

De même, les grandes entreprises s’orientent vers une approche plus spécialisée du conseil, en décomposant les besoins en niches plus spécifiques, par exemple en faisant appel à un expert de service client ou de gestion de projet digital digital plutôt qu’à quelqu’un d’un cabinet de conseil plus généraliste. De même, on assiste à une évolution vers un conseil spécialisé par secteur d’activité. Il existe désormais de multiples demandes et nuances dans chaque secteur d’activité qui nécessitent des consultants ayant une expérience étendue et spécifique pour les gérer.

C’est une bonne nouvelle pour les consultants freelance ou indépendants, et cela conduit à une révolution dans la façon dont ils sont perçus et dont ils sont utilisés.

« Nos clients utilisent les réseaux de talents d’une nouvelle manière, accélérant souvent les projets d’au moins 50 % et augmentant la productivité et les économies faites. » Directeur de l’innovation et de la fabrication avancée, GE

Une nouvelle définition des consultants freelance

Il nous est peut-être arrivé de penser à certains stéréotypes en entendant les termes indépendant, entrepreneur, freelance et consultant. Cependant, il est aujourd’hui difficile de les séparer.

Les freelances peuvent être définis comme des travailleurs indépendants qui ne sont engagés à long terme avec aucun employeur. Saviez-vous que le mot vient des « free lances » décrits dans le roman Ivanhoé de Sir Walter Scott, en 1820 ? Il s’agissait de soldats, armés de lances, qui ne devaient pas prêter allégeance à un seigneur en particulier et se louaient au plus offrant.

Les freelances sont traditionnellement associés aux professions créatives (musique, écriture, photographie, traduction), au développement informatique et à la conception de sites web. Les indépendants sont également assimilés aux millénials qui souhaitent un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Ils ont même pu être stigmatisés comme étant moins qualifiés, destinés à des fonctions mineures.

Ils peuvent fournir quelque chose de tangible, un article, un site web ou une application. Alternativement, ils peuvent livrer une performance, on peut penser aux musiciens indépendants, ou à un service temporaire, comme un responsable marketing en réseaux sociaux. en réseaux sociaux. En général, ils sont payés pour fournir une sorte de produit fini ou de service plutôt que pour être présents pendant certaines heures de travail.

Quelle est la réalité ?

Aujourd’hui, les freelances sont de plus en plus hautement qualifiés, expérimentés et professionnels. Ils ont choisi de ne pas faire allégeance à un employeur et veulent la flexibilité qu’offre le travail indépendant. Beaucoup travaillent depuis leur domicile ou leur bureau ; d’autres travaillent sur le lieu de travail d’un client pendant la durée du projet, voire à long terme.

Les freelances regroupent notamment les consultants, qui fournissent traditionnellement des services de stratégie, de conseil, de planification ou de gestion de projet. La plupart d’entre eux ont été employés au sein de cabinets de conseil ou à des postes de direction dans des entreprises et sont qualifiés et bien formés, souvent dans des niches et des industries spécialisées. Ils se tournent de plus en plus vers le modèle freelance ou indépendant et sont plus entreprenants que par le passé.

Ce sont vraiment les nouveaux freelances : compétents, bien armés et prêts à fournir leurs services là où ils obtiendront un rendement maximal pour eux-mêmes et leurs clients.

Le besoin d’agilité comme moteur de la transformation du conseil

L’évolution des exigences et des attentes des clients est à l’origine de la transformation du secteur du conseil.

L’agilité est désormais une expression à la mode, mais elle est en réalité cruciale pour les entreprises. La volatilité des marchés, l’évolution des réglementations et les technologies transformatrices exigent des entreprises une réponse cohérente et rapide. La nécessité d’un accès rapide au personnel critique et spécialisé en fait partie. Plutôt que d’essayer de former, de réaffecter ou d’employer des salariés pour chaque changement, il est judicieux de passer à un modèle de personnel agile, en puisant dans une réserve de talents fluide et dynamique composée de consultants indépendants.

plateformes en ligne de conseil, L’avenir du conseil est là : les plateformes de consulting en ligne

Un changement de pensée est ici nécessaire. Bien qu’il y ait eu une évolution vers une main-d’œuvre plus variée, avec un mélange de travailleurs à temps plein, à temps partiel et contractuels, tout cela continue de se faire en réaction. Les clients ont cherché des consultants pour traiter leurs problèmes au fur et à mesure qu’ils apparaissaient, et ils les ont considérés comme des travailleurs occasionnels à court terme, en fonction de leurs besoins.

Les entreprises agiles adoptent un point de vue différent : les consultants freelance sont inclus dans le modèle de dotation en personnel stratégique à long terme de l’organisation. Plutôt que d’avoir un organigramme statique, l’objectif est de créer un pool de talents, composé de travailleurs internes et externes, capable de répondre rapidement aux nouvelles priorités. Il s’agit de constituer et d’exploiter un réseau de talents divers qui seront disponibles pour tout projet et à tout moment.

Ce modèle permet des placements de n’importe quelle durée, sur place ou à distance, axés sur les résultats ou sur le temps, et selon la situation. Les consultants ne sont plus des outsiders notables. Ils font de plus en plus partie de la stratégie flexible de l’entreprise tout en conservant leur statut indépendant.

Les recherches montrent que 60 % des entreprises se tournent vers des équipes agiles et distantes, en dehors de leurs bureaux, de leurs villes et même de leurs pays. Les responsables de l’embauche dans les grandes entreprises signalent que les bons talents sont de plus en plus difficiles à trouver, les postes critiques mettant en moyenne 40 jours à être pourvus. Cette situation deviendra encore plus problématique à mesure que des technologies comme l’intelligence artificielle et la robotique s’imposeront. En conséquence, les entreprises s’attendent à ce que près de 40 % de leur personnel travaille à distance au cours des dix prochaines années. La pandémie du COVID-19 a sans doute accéléré cette tendance.

Plateformes de consulting freelance

Cette nouvelle approche agile du recrutement peut sembler évidente. Cependant, de nombreuses entreprises se demandent encore à quel point cela peut être compliqué, combien de temps il faudra pour trouver et embaucher le bon consultant freelance, combien cela coûtera et si elles trouveront quelqu’un qui comprendra rapidement leurs activités et fournira un travail de haute qualité.

Ce sont toutes des préoccupations légitimes.

Mais, de la même façon que la technologie change le paysage commercial, elle change la façon dont se passe l’embauche des consultants. Les plateformes de consulting en ligne sont devenues les ports d’escale des consultants freelance et des clients. Selon Payoneer, la société internationale de paiement numérique, jusqu’à 73 % de tous les freelances ont utilisé ces plateformes pour trouver des clients. Près d’un tiers des entreprises du Fortune 500 les utilisent désormais, y compris les plus connues comme Upwork et Fiverr. Dans une enquête, neuf responsables recrutement sur dix ont déclaré qu’ils préféraient travailler avec des freelances plutôt qu’avec des employés temporaires recrutés par l’intermédiaire d’une agence de recrutement. L’un d’entre eux a fait état d’une réduction des coûts de 52 % et d’un processus d’intégration six fois plus rapide qu’avec un modèle de prestataire de services. Le responsable de l’innovation et de la fabrication avancée chez GE déclare : « Nos clients utilisent les réseaux de talents d’une nouvelle manière, accélérant souvent les projets d’au moins 50 % et augmentant la productivité et les économies faites. »

Cependant, à mesure que les entreprises se mettent à la recherche de services plus spécialisés, des plateformes niches plus petites s’adressant spécifiquement aux consultants indépendants font leur apparition.

Consultport est un bon exemple. Il s’agit d’une plus petite plateforme de conseil en freelance, axée sur le conseil en management et l’expertise digitale. Elle met en relation des professionnels qualifiés avec des clients, en présélectionnant les deux parties, et en s’assurant que les compétences des consultants soient vérifiées et les clients légitimes, ce qui rassure les deux parties. Lorsqu’un client enregistre un projet sur la plateforme, Consultport recherche les consultants les plus appropriés et présente une liste restreinte au client, qui peut ensuite interviewer et sélectionner le meilleur candidat. La plateforme se charge de toute l’administration liée au recrutement, à la facturation, aux paiements et même à la gestion de la qualité. Et elle fournit un réseau de consultants, exactement dans l’esprit du staffing agile.

L’avenir du consulting est-il là ?

Il y a encore une place pour les cabinets de conseil traditionnels. Les plateformes de consulting en ligne Mais les changements sur le lieu de travail, entraînés par la technologie et le besoin d’agilité, conduisent à un type de demande très différent pour les consultants. L’industrie de la connaissance se déplace en ligne, et les marketplaces de consulting en ligne sont désormais les endroits où trouver une main-d’œuvre croissante de professionnels indépendants. Il ne fait aucun doute que c’est l’avenir du travail, et cela pourrait bien être l’avenir du conseil dans son ensemble.